Master ENS-PSL - Parcours Littératures : théorie, histoire

, par Stephane Paties-Gorizza

 

 

 

Présentation

L’objectif de ce Master est d’initier et de former les étudiants à la recherche dans le domaine des études littéraires par une approche à la fois théorique et historique du fait littéraire, selon une chronologie étendue, allant du Moyen Âge à l’extrême-contemporain. S’appuyant sur l’histoire comparée des littératures dites « nationales » de langue française, anglaise, allemande espagnole, italienne, russe ou arabe, la formation privilégie le dialogue avec la philosophie, l’histoire, les arts et les sciences sociales, dans le contexte international et interdisciplinaire des « transferts culturels ».

 

Contacts
Secrétariat Master Humanités : veronique.le.didroux@ens.fr
Administration Département Littératures et langage : master-lila@ens.fr

Responsable : Dominique COMBE, professeur à l’ENS.
Responsable administratif : Stéphane PATIES-GORIZZA.

 

Informations sur les cours et séminaires

Les cours dispensés dans le cadre du Master sont également ouverts aux normaliens et validables dans le cadre du Diplôme de l’ENS.
L’assiduité aux enseignements du M1 et du M2 est obligatoire.Les enseignements de tronc commun – c’est-à-dire toutes les UE qui ne sont pas « au choix » – sont obligatoires et ne peuvent être remplacés par d’autres enseignements.

Le cours « Grands textes littéraires » du département Littératures et langage, dont la validation ne donne pas lieu à l’attribution d’une note sur vingt, ne peut pas être validé dans le cadre du Master.

 

Autres rubriques
Site web du Master

Candidatures et inscriptions
Organisation des enseignements
Validations

 

Mémoire de recherche : direction et sujet

La préparation d’un mémoire de recherche est prévue en Master 2 uniquement, mais le sujet peut être choisi et travaillé dès le M1. La rédaction du mémoire représente un total de 30 ECTS et donne lieu à une soutenance formelle, en français, devant un jury composé du directeur ou de la directrice de mémoire et d’un deuxième enseignant-chercheur ou chercheur titulaire, appartenant ou non à l’ENS ou à PSL.

 

Direction du mémoire

Tous les enseignants-chercheurs statutaires du département (maîtres de conférences et professeurs) et tous les chercheurs statutaires des équipes rattachées au département (ITEM, Lattice, Répubique des savoirs), en poste à l’ENS-PSL, sont habilités à diriger des mémoires de master. Une co-direction est possible avec un ou une collègue d’une Université d’Ile-de-France ou de province.

 

Sujet du mémoire

Le sujet du mémoire est choisi par l’étudiant et doit être accepté par le directeur ou la directrice de recherche. Le sujet du mémoire doit porter sur l’aire linguistique et culturelle relevant de la spécialité du directeur ou de la directrice.

 

Consignes pour la rédaction du mémoire

• Le mémoire de recherche est rédigé en français.
• Il compte environ 100 pages (au minimum 80, au maximum 120), interligne 1,15 ou 1,5, marges 2,5 cm, police Times New Roman, taille 12, alignement justifié à droite et à gauche.
• Les citations longues (plus de trois lignes) sont détachées du corps du texte, en retrait ou non, en taille de police 11.
• Les notes sont en interligne simple, taille de police 10.
• La couverture comportera le nom de l’étudiant, le titre du mémoire, la session ou la date de soutenance, l’intitulé de la mention (Master « Humanités », parcours « Littératures : théorie, histoire », École normale supérieure – PSL), le nom du directeur ou de la directrice de recherche.
• La page de garde peut comporter une dédicace ou des remerciements éventuels.
• Il est nécessaire, pour faciliter la lecture du mémoire, de prévoir des intertitres, numérotés à la convenance de l’étudiant pourvu que l’ensemble soit cohérent.
• Le mémoire comprend obligatoirement une bibliographie, présentée selon les normes françaises, avec un classement distinguant textes de référence et bibliographie secondaire (le plus important reste la cohérence de la présentation choisie). Elle est placée en fin de mémoire, avant la table des matières.
• La table des matières détaillée est placée en toute fin d’ouvrage (et non au début).
• Des annexes pourront compléter le mémoire (s’ajoutant aux 80 pages minimum de ce dernier). Elles sont nécessaires quand il s’agit de textes inédits ou introuvables, de manuscrits, de documents iconographiques, etc.
• Avant d’être remis, le mémoire doit être soigneusement relus ; les fautes de frappe et d’orthographe, d’accentuation et de ponctuation doivent être corrigées.

 

Citations et plagiat

• Le mémoire de recherche est le fruit d’un travail personnel et d’une réflexion originale. Toute référence directe ou indirecte aux travaux de tiers doit être expressément indiquée ; toute citation (texte littéraire, ouvrage critique, article) doit être clairement identifiée par des guillemets et par une référence bibliographique en note de bas de page, comportant le nom de l’auteur, le titre du document cité et le numéro de la page.
• La copie non déclarée d’un texte imprimé ou même publié sur internet, qu’elle soit totale ou partielle, enfreint les règles de la déontologie universitaire, constitue une fraude et une violation du code de la propriété intellectuelle. Le plagiat, assimilé au délit de contrefaçon, est sévèrement sanctionné, notamment par un 0/20 au mémoire, rédhibitoire pour l’obtention du diplôme.

 

Déroulement de la soutenance 

• La soutenance a lieu en fin d’année universitaire, avant la tenue du jury de première session (début juillet). Avec l’accord du directeur de memoire, la soutenance peut aussi avoir lieu début septembre, avant la tenue du jury de deuxième session.
• La remise du mémoire de recherche complet doit avoir lieu deux semaines environ avant la date de soutenance.
• L’étudiant présentera son travail pendant une dizaine de minutes. Cette présentation sera suivie de remarques et de questions de la part du jury de soutenance, et d’une discussion avec le candidat.
• Après la discussion, le candidat se retire de la pièce ; le jury délibère, puis annonce la note attribuée au mémoire, à valider en jury.
• La soutenance dure une heure environ.