Le supplément au diplôme

, par Pierre Musitelli

 

 

 

Qu’est-ce que c’est ?

 

Le supplément au DENS recense l’ensemble des validations (cours, expériences, formation) obtenues par le normalien au cours de sa scolarité. Il donne ainsi un aperçu précis de sa formation à l’École.

La page du supplément au diplôme permet : 

a) de vérifier que l’ensemble des cours, stages, séjours et expériences validés durant votre scolarité ont bien été pris en compte dans GPS.

b) de classer ces cours, stages, etc. dans les différentes catégories constitutives du DENS (cours disciplinaire, cours de langue, expériences, mineure…).

Note aux normaliens et aux tuteurs : aucune validation n’est modifiable directement dans le supplément au DENS, qui se contente de refléter les informations de la fiche étudiant. Tout changement doit être apporté à la fiche étudiant.

 

 

Comment classer ses cours, expériences et mineure(s) ?

 

À la fin de chaque année de scolarité, le normalien doit donc vérifier que ses validations apparaissent bien dans son supplément au DENS. Il doit également assigner à chaque expérience ou cours validé l’étiquette souhaitée. Pour ce faire, il doit se rendre dans l’onglet « 2-Enseignement » et utiliser le menu déroulant pour sélectionner la catégorie souhaitée : « disciplinaire », « hors discipline », « langue », « international » (pour l’exp. internationale), « ouverture » (pour une exp. de type stage ou professionnalisante), « recherche » (pour une exp. collective de recherche), « transdisciplinaire », etc.

 

 

L’onglet « 6-Hors DENS » contient tous les cours en attente d’information et les cours non validés dans le DENS. Si certains cours sont en attente de validation, le normalien doit contacter le responsable du cours, ou son tuteur s’il s’agit d’un stage ou d’un séjour à l’étranger non encore validé.

Les enseignants ou tuteurs devront alors compléter les informations requises dans l’interface notation, ou les directeurs des études et les secrétariats pédagogiques, qui ont les droits sur l’interface administrative.

 

 

La diplômation et ses prérequis

 

Au terme de ses années d’études à l’ENS (c’est-à-dire au cours de l’automne qui suit sa sortie de l’École), chaque normalien est sollicité par la Direction des études Lettres pour faire une ultime vérification de son supplément au diplôme et classer les derniers cours dans les bonnes catégories. Ce n’est pas au directeur des études du département de faire ce travail de tri.

Rappelons les prérequis du diplôme de l’ENS :

Au terme de leur scolarité, les normaliens doivent, pour être diplômés :

- être titulaire d’un Master 2 recherche

- avoir validé dans le cadre du DENS au moins 72 ECTS, dont :
au moins 24 ECTS dans la catégorie « disciplinaire »
au moins 24 ECTS dans la catégorie « hors discipline »
les ECTS restant sont libres

- avoir validé au moins 3 différents types d’expériences d’ouverture.

- avoir obtenu un quitus de la bibliothèque (un quitus est un document qui atteste que le lecteur est en règle avec la bibliothèque au terme de l’année universitaire et qu’il n’a aucun ouvrage en retard sur son compte).

 

 

Majeure et mineure(s) du Diplôme : à quoi correspondent-elles ?

 

La "majeure" mentionnée sur le Diplôme décerné par l’ENS correspond, dans la plupart des cas, à la discipline du Master 2 recherche. L’intitulé de la majeure reprend ainsi la spécialité figurant sur le diplôme de Master 2 (par exemple : Études anglophones, Lettres modernes, Littératures françaises, Linguistique, etc.).

Les normaliens peuvent également valider une ou plusieurs "mineures" dans le cadre de leur DENS. Il s’agit d’une spécialité secondaire. L’obtention d’une mineure requiert un minimum de 48 ECTS dans un parcours disciplinaire ou thématique cohérent, en complément d’un cursus dans la discipline principale.
Les ECTS requis pour la mineure (48) s’agrègent habituellement au nombre d’ECTS requis dans la catégorie "hors disciplinaire" (24) du diplôme de l’ENS, à l’exception de certains « parcours » de mineure spécifiques.
Notez que les stages peuvent figurer dans la mineure, mais pas dans la majeure.

Exemples de mineures  : le département Littératures et langage propose plusieurs mineures (Cultures germaniques, Ecritures créatives) en collaboration avec d’autres départements de l’Ecole. Les mineures peuvent aussi être intégralement gérées par des départements autres que le nôtre (par ex. Langues et cultures du monde arabe et musulman, gérée par ECLA, etc.).
Le jury du DENS se réserve également la possibilité de créer des mineures ad hoc, en fonction des spécifités propres au cursus de certains normaliens qui en feraient une demande argumentée.

 

 

Comment demander une mineure ?

 

Pour qu’une spécialité secondaire ("mineure") soit mentionnée sur leur supplément au diplôme, les normaliens doivent en premier lieu remplir les conditions pédagogiques de la mineure (nombre d’ECTS, prérequis spécifiques à chaque parcours, etc.). 

Ils doivent ensuite en faire la demande auprès du directeur des études du département dont dépend la spécialité secondaire souhaitée, puis en informer le directeur des études de leur département principal de rattachement.

Un normalien peut demander à valider deux mineures dans son diplôme si son parcours le justifie. Une double mineure correspond à 2x48 ECTS (soit 48 ECTS dans chacune des deux spécialités secondaires).

 

Portfolio