Littérature allemande

, par Pierre Musitelli

 

 

Vous trouverez aussi sur la page de la mineure « Cultures Germaniques » la liste des enseignements en lien avec le domaine germanophone.

 

 

L’espace littéraire  : texte, carte, image
Mandana Covindassamy - S1
Lundi, 11h-13h, salle Assia DJÉBAR ; premier cours le 21 septembre 2020
6 ECTS (Validation : exposé et mini-mémoire)

Après une mise au point conceptuelle autour des théories de l’espace littéraire, nous étudierons l’articulation de la linéarité discursive et de l’espace de la page en accordant une attention particulière au lien texte-image ainsi qu’à la détermination de certains textes par la pensée cartographique. Le corpus sera largement tiré de la littérature germanophone (Goethe, Chamisso, Sebald, Kluge, Yoko Tawada).
Séminaire en français accessible à tous. Validation possible pour la mineure « cultures germaniques ».

 

Le roman de formation depuis Goethe
Mandana Covindassamy - S2
Lundi, 11h-13h, salle CELAN ; premier cours le 18 janvier 2021
6 ECTS (Validation : exposé et mini-mémoire)

Nous étudierons la catégorie centrale du Bildungsroman, toujours actuelle dans la recherche comme en témoigne la parution récente de l’ouvrage de Franco Moretti Le roman de formation, en nous penchant sur sa place dans l’histoire du genre romanesque, sur son lien avec la notion de Bildung ainsi que sur sa relation avec les catégories voisines que sont le roman d’éducation ou le roman d’apprentissage. Nous étudierons notamment (mais pas uniquement) le rôle déterminant du roman Les années d’apprentissage de Wilhelm Meister (Wilhelm Meisters Lehrjahre) de Goethe dans la constitution de ce genre.
Séminaire en français accessible à tous. Validation possible pour la mineure « cultures germaniques ».

 

Atelier de traduction allemand-français : récit de fiction
Mandana Covindassamy - S1
Mardi, 14h-16h, salle Assia DJÉBAR ; premier cours le 22 septembre 2020
Cet atelier de traduction aura pour horizon les possibilités d’interprétation de l’original par la traduction. Ce semestre, nous traduirons des chapitres de Peter Schlemihls wundersame Geschichte d’Adelbert von Chamisso (1813). Au cours des premières séances, le récit sera introduit, puis nous procéderons à la traduction du texte. Chaque étudiant produira sa propre traduction. Enfin, l’analyse croisée de traductions multiples permet de découvrir l’original sous un nouveau jour – telle est l’hypothèse de travail qui rend productive les différences linguistiques et culturelles entre l’original et la traduction. Le cas de Chamisso, auteur de langue maternelle française qui écrivit en allemand et dont ce récit fut tout d’abord traduit en français par son frère avec sa collaboration, offre un champ particulièrement riche pour l’étude du passage entre les langues.
Validation possible pour la mineure « cultures germaniques ».

 

Atelier de traduction allemand-français : théorie littéraire et traduction (18e-19e siècles)
Mandana Covindassamy - S2
Mardi, 14h-16h, salle CELAN ; premier cours le 19 janvier 2021
Au tournant du 18e et du 19e siècle, le monde germanophone est gagné par un intérêt majeur pour les cultures étrangères et pour la traduction qui vient nourrir sa réflexion théorique sur la littérature. Nous tâcherons d’en comprendre les enjeux par une approche double, théorique et pratique. Nous étudierons les enjeux de la pratique de la traduction à cette époque. Dans le prolongement de l’atelier mené au S1 de l’an dernier, nous poursuivrons la traduction de « Etwas über William Shakespeare bey Gelegenheit Wilhelm Meisters » d’August Wilhelm Schlegel.
Validation possible pour la mineure « cultures germaniques ».

 

Entre Réforme, Humanisme et Renaissance : les genres narratifs de langue allemande en prose du 16e siècle 
Verena Richter - S1
Lundi, 14h-16h, salle Espace Lettres 1 ; premier cours le 28 septembre 2020. Si vous souhaitez suivre ce cours, merci de contacter l’enseignante avant le 21 septembre.
L’idée que l’on se fait de la littérature en langue allemande du 16ème siècle reste souvent étroitement liée aux bouleversements religieux, socio-politiques et socio-économiques de l’époque, c’est-à-dire à la traduction de la bible par Luther donnant ainsi un fondement essentiel à un standard linguistique commun, à la circulation des tracts faisant de la Reforme le premier évènement médiatique des temps modernes ou, si on est amatrice ou amateur des opéras de Wagner, au Meistersang qui s’y trouve à son apogée. Ce séminaire se proposera d’élargir ce regard sur la littérature germanophone de ce siècle en prenant comme point d’appui des textes narratifs en prose, champ d’une certaine innovation au sein du Sainte Empire grâce à une pratique de la traduction dont les acquis peuvent se mélanger avec des formes narratives en partie encore médiévales et enracinées dans la culture populaire. Seront abordés des genres tel que le fabliau (Jörg Wickram et Hans Sachs), le ‹Volksbuch› (Fortunatus, 1509, et Historia von D. Johann Fausten, 1587) ou le récit d’aventure et de découverte (Hans von Staden) par lequel la littérature germanophone participe également à la narrativisation de l’exploration du ‹Nouveau Monde›. La lecture des textes proposés nous aidera non seulement à approfondir notre connaissance de ce siècle, mais en même temps à mieux comprendre l’enjeu des trois termes de ‹Reforme›, d’‹Humanisme› et de ‹Renaissance› par rapport à une littérature si peu qualifiée de ‹renaissante›.
Le séminaire se tiendra en allemand. Validation possible pour la mineure « cultures germaniques ».

 

Littérature et exil
Theresa Wagner - S2
Vendredi, 11h-13h, salle INFO 1 ; premier cours le 22 janvier 2021
Ce séminaire se propose d’étudier le thème de l’exil dans la littérature allemande. Pour brosser le portrait de cette tradition littéraire, nous travaillerons à partir d’une sélection de textes et il s’agira d’en évoquer des moments majeurs. Nous partirons du 19ème siècle avec des écrits de Heinrich Heine, puis nous nous intéresserons aux écrits d’exil pendant la période du national-socialisme notamment avec des œuvres de Bertolt Brecht, Anna Seghers et Klaus Mann. Nous examinerons ensuite la production littéraire contemporaine qui met au centre des géographies et temporalités nouvelles (Abbas Khider, Saša Stanišić et Terézia Mora) et nous mettrons au jour les procédés narratologiques spécifiques de ces écritures de l’exil. Il s’agira d’étudier également des tendances nouvelles dans la recherche sur la littérature d’exil en Allemagne et de discuter les terminologies qui ont cours dans la critique littéraire actuelle.
Le séminaire se tiendra en allemand. Validation possible pour la mineure « cultures germaniques ».

 

Cours d’agrégation d’allemand (réservés aux agrégatifs) :
Eneasroman
de Heinrich von Veldeke
La Réforme protestante et les débuts de la confessionnalisation
Clavigo
et Torquato Tasso de Goethe
Also sprach Zarathustra de Nietzsche
La « révolution industrielle » en Allemagne
Sarah Kirsch
Version écrite (Mandana Covindassamy)
Version orale (Mandana Covindassamy)
Thème écrit (Verena Richter)
Thème oral (Theresa Wagner)

 

La vie et l’oeuvre. L’utilisation de l’outil biographique dans l’interprétation de Fadensonnen (1968) de Paul Celan 
Bertrand Badiou et et Jean-Pierre Lefebvre - S1
Bureau AB118 (ancien bureau 28b), couloir entre escaliers A et B, à côté de la salle des Résistants ; jeudi, 14h-16h ; première séance : 01/10/2020.
6 ECTS. Validation : participation régulière au séminaire, travail d’interprétation oral ou écrit d’un poème de Fadensonnen. Seules les personnes en scolarité à l’ENS peuvent être accueillies lors des séances.

 

De la vie à l’existence. Lecture de Fadensonnen (1968) de Paul Celan
Bertrand Badiou et et Jean-Pierre Lefebvre - S2
Bureau AB118 (ancien bureau 28b), couloir entre escaliers A et B, à côté de la salle des Résistants ; jeudi, groupe 1 : 12h-14h puis groupe 2 : 14h-16h. Attention : les séances sont suspendues à partir du 20/10/2020 jusqu’à nouvel ordre.
6 ECTS. Validation : participation régulière au séminaire, travail d’interprétation oral ou écrit d’un poème de Fadensonnen. Seules les personnes en scolarité à l’ENS peuvent être accueillies lors des séances.