Enseignements 2021-2022

, par Lévy-Bertherat Déborah, Pierre Musitelli

 

 

IMG/jpg/affiche_revenantes_.jpg

Revenant·e·s. Fictions de la mémoire collective

Séminaire de littérature comparée - S1
Déborah Lévy-Bertherat (ENS-PSL, CRRLPM, République des Savoirs)
Hebdomadaire - 6 crédits
Mercredi 10h30-12h30, Salle à préciser

Première séance le 22 septembre 2021

Histoires de fantômes ou fantômes de l’Histoire ? Ce nouveau séminaire s’attachera aux revenant·e·s comme représentations de la mémoire collective traumatique dans la fiction contemporaine. Renouvelant allégories et légendes, des fantômes, le plus souvent féminins, y portent témoignage des violences de l’Histoire – esclavage, colonisation, guerres, génocides – qui hantent la conscience morale et politique du présent. Comment ces fictions élargissent-elles l’épreuve intime du mal à une expérience culturelle commune ? On abordera principalement trois œuvres littéraires (Beloved de Toni Morrison, La Pleurante des rues de Prague de Sylvie Germain, des contes de Ludmila Petrouchevskaïa) et deux films (Le Conte des contes de Youri Norstein et Francheska Yarbusova, et La Llorona, de Jayro Bustamante) en croisant des approches esthétique, anthropologique, morale et politique.

Séminaire ouvert en priorité aux étudiant·e·s de M1 du Master PSL parcours Littératures, puis aux élèves et étudiant·e·s de l’ENS, dans la limite des places disponibles. 

Œuvres à lire :

• Toni Morrison, Beloved, A. Knopf, 1987
Traduction française : Beloved, trad. Hortense Chabrier et Sylviane Rué, Christian Bourgois 1989 (réédition 10/18)

• Sylvie Germain, La Pleurante des rues de Prague, Gallimard, Folio, 1992.

• Ludmila Petrouchevskaïa, contes et nouvelles : « Рука », « Случай в Сокольниках », Случай в Сокольниках », « Отец »
http://www.belousenko.com/books/Petrushevskaya/petrushevskaya_sokolniki.htm

Traduction française : « Le bras », « Fait-divers à Sokolniki », « Le père », in Les Nouveaux robinsons, nouvelles traduites par Macha Zonina, Paris, Christian Bourgois, 2013.

Films :

• Youri Norstein et Francheska Yarbusova, co-écrit avec Ludmila Petrouchevskaïa, Le Conte des contes (film d’animation), 1979
https://www.youtube.com/watch?v=9Ip0GqG7puI

• Film de Jayro Bustamante, La Llorona, 2019 [Guatemala] 

 

 

IMG/jpg/affiche_peaux_de_be_tes.jpg

Peaux de bêtes : féminité et animalité dans les contes

Séminaire de littérature comparée – S2
Déborah Lévy-Bertherat (ENS-PSL, CRRLPM, République des Savoirs)
Hebdomadaire, 6 crédits
Mercredi 10h30-12h30, salle à préciser
Première séance le 10 janvier 2022

« Cachez-vous bien dans cette peau. / On ne croira jamais, tant elle est effroyable, / Qu’elle renferme rien de beau. » La peau d’âne revêtue par l’héroïne de Perrault est bien plus qu’un déguisement : elle exhibe autant qu’elle cache. À l’identité sociale féminine policée, la métamorphose substitue la sauvagerie inquiétante, les tabous du bas corporel, de la sexualité primordiale et de l’inceste. Quelle porosité ou quelle hybridité fascinantes la peau traduit-elle entre animalité et féminité ? Comment l’abjection et la violence composent-elles avec l’exemplarité morale de l’animal ? La fable éduque-t-elle à la soumission des corps ou célèbre-t-elle au contraire la puissance féminine ? On explorera plusieurs versions du conte – où les peaux sont d’ourse (Basile), d’âne (Perrault, Demy), de biche (D’Aulnoy), de cochon (Afanassiev), de phoque (conte inuit), de joncs (Jacobs), etc. – dans leurs dimensions esthétiques, anthropologiques, morales et politiques.

Séminaire ouvert en priorité aux élèves et étudiant·e·s de l’ENS, dans la limite des places disponibles.

Œuvres à lire :

• Basile, L’Orza / L’Ourse (Pentamerone, 1637)

• Perrault, Peau-d’âne (Contes en vers, 1694)

• D’Aulnoy, La Biche au bois (Contes nouveaux ou Les Fées à la mode, 1698)

• Grimm, Allerleirauh / Peaux-de-mille-bêtes (Contes de l’enfance et du foyer, 1819)

• Afanassiev, Свиной чехол/ Peau-de-cochon (Contes populaires russes, 1855-1863)

• Joseph Jacobs, Cap-o’-Rushes / Chaperon d’ajoncs (English Fairy Tales, 1892)

• Conte inuit la femme-phoque

+ film Peau d’âne de Jacques Demy (1970)

 

 

IMG/jpg/affiche_provisoire_culture_d_enfance_ok_copie_2.jpg

Littérature et culture d’enfance. Séminaire de recherche

ENS-Afreloce
Déborah Lévy-Bertherat (ENS-PSL, CRRLPM, République des Savoirs) et Mathilde Lévêque (Sorbonne-Paris-Cité)
Annuel, mensuel, 6 crédits

Ce séminaire interdisciplinaire rassemble des chercheurs en littérature, historiens du livre, sociologues, spécialistes des sciences de l’éducation et anthropologues. Il est organisé en partenariat avec l’Afreloce (Association française de recherche sur les livres et les objets culturels de l’enfance : www.magasindesenfants.hypotheses.org). Cette année, le séminaire abordera l’actualité de la recherche dans le domaine de la culture d’enfance. La parole sera donnée aussi bien à de jeunes chercheurs qu’à des chercheurs confirmés. Séminaire ouvert à tou.te.s.

Vendredi, 13H00-16H00

Dates des séances : 15/10, 19/11, 17/12, 28/1, 11/3, 8/4, 13/5. 

Programme et salle à préciser. 

 

 

Agrégation de Lettres modernes, littérature comparée : "Fictions animales"

Annuel, hebdomadaire

Déborah Lévy-Bertherat (ENS-PSL, CRRLPM, République des Savoirs)

Jeudi 10h30-12h30, salle à préciser

(cours réservé aux agrégatif.ve.s de l’ENS)

- Apulée, L’Âne d’or (Les Métamorphoses), éd. et trad. Géraldine Puccini, Arléa, « Retour aux grands textes », 2008.

- Miguel de Cervantes, « Le Mariage trompeur, suivi du Colloque des chiens », dans Nouvelles exemplaires, trad. Jean Cassou, Gallimard, « Folio classique », n° 1256, 1981.

- Franz Kafka, La Métamorphose et Un rapport pour une académie, dans Récits, romans, journaux, Librairie Générale Française, « La Pochothèque », 2000.

- João Guimarães Rosa, « Mon oncle le jaguar », dans Mon oncle le jaguar & autres histoires, trad. Mathieu Dosse, Paris, Chandeigne, 2016.

 

Portfolio