Publications

, par Roland Béhar

 

Roland Béhar – Publications

 

OUVRAGES COLLECTIFS

5. (éd. en collaboration avec Laurence Breysse-Chanet et Armando Valdés-Zamora), José Lezama Lima et la France, Paris, Éditions Rue d’Ulm, en préparation, 300 p.

4. (éd. en collaboration avec Gersende Camenen), Scènes de la traduction France-Argentine, Paris, Éditions Rue d’Ulm, 2020, 280 p., https://www.numilog.com/1209401/Scenes-de-la-traduction-France—Argentine.ebook

3. (éd. avec Laurence Breysse-Chanet et Ina Salazar), La Parole impossible. Regards croisés autour de la traduction de César Vallejo, Marina Tsvetaeva et Paul Celan, Paris, Hermann, 2019, 292 p.

2. (éd. en collaboration avec Mercedes Blanco et Jochen Hafner), Villes à la croisée des langues (XVIe-XVIIesiècles) : Anvers, Hambourg, Milan, Naples et Palerme Städte im Schnittpunkt der Sprachen (16.-17. Jahrhundert). Antwerpen, Hamburg, Mailand, Neapel und Palermo, Genève, Droz, 2018, 1112 p.

1. (éd. en collaboration avec Annick Louis), Lire Borges aujourd’hui. Autour de “Ficciones” et “El Hacedor”, Paris, Éditions rue d’Ulm, 2016, 168 p., https://www.numilog.com/667237/Lire-Borges-aujourd-hui.ebook

 

NUMEROS MONOGRAPHIQUES DE REVUES

7. (éd. en collaboration avec Virginie Leroux), La Page monumentalisée, dans Manuscript and Text Cultures, en préparation.

6. (éd. en collaboration avec Muriel Elvira), Falsifications, polémiques historiographiques et création littéraire au Siècle d’Ore-Spania. Revue interdisciplinaire d’études hispaniques médiévales et modernes, 32, 2019, https://journals.openedition.org/e-spania/.

5. (éd. en collaboration avec Béatrice Joyeux-Prunel), The Challenge of CalibanArtl@s Bulletin, vol. 8, 2 (2019), https://docs.lib.purdue.edu/artlas/

4. La Parole inconvenante. Limites et transgression dans les lettres romanes du XVIe siècle, Atlante. Revue d’études romanes, 5, 2016, https://atlante.univ-lille3.fr/numero-5-automne-2016.html.

3. (éd. en collaboration avec Michèle Guillemont, Anne Robin et Giancarlo Alfano), Vers une grammaire des humeurs dans les littératures romanes (XIIIe-XVIIIe siècles)Compar(a)ison, 1-2, 2011 (2016).

2. (éd. en collaboration avec Mercedes Blanco et Maria Zerari), Rome vue d’Espagne. Humanisme, humanités et littérature en Espagne (XVIe-XVIIe siècles), in  : e-Spania. Revue interdisciplinaire d’études hispaniques médiévales et modernes, 21, 2015, http://e-spania.revues.org/.

1. (éd. en collaboration avec Mercedes Blanco), Les Poètes de l’Empereur. La cour de Charles-Quint dans le renouveau littéraire du XVIe siècle (1516-1556)e-Spania. Revue interdisciplinaire d’études hispaniques médiévales et modernes, 6, 2012, http://e-spania.revues.org/

 

ÉDITIONS

4. Ocampo, Victoria, De Francesca à Béatrice. À travers la Divine Comédie, éd. Roland Béhar, Paris, Éditions Rue d’Ulm, 2021, 240 p. https://www.numilog.com/1286333/De-Francesca-a-Beatrice.ebook

3. Cobaleda y Aguilar, José de, Panegírico. Nacimiento, vida y hazañas del invicto Emperador Carlos V, éd. Roland Béhar, Madrid, Biblioteca digital – Proyecto ARELPH (Las Artes del Elogio : poesía, retórica e historia en los panegíricos hispanos), 2018, 64 p., http://www.panegiricos.com/wp-content/uploads/2019/03/José-de-Cobaleda-y-Aguilar-Paneg%C3%ADrico-a-Carlos-V-Roland-Béhar.pdf

2. Lope de Vega Carpio, Félix, La Fábula de Perseo, éd. Roland Béhar, in  : Florence d’Artois et Luigi Giuliani (éd.), Proyecto Prolope, Parte XVI, Madrid, Editorial Gredos, 2017, p. 819-1006.

1. Dante Alighieri, Das Gastmahl, Viertes Buch, trad. Thomas Ricklin, intr. Ruedi Imbach, avec Roland Béhar et Thomas Ricklin, Hambourg, Felix Meiner Verlag, 2004, 320 p.

 

PAGE DE PROJET PEDAGOGIQUE ET SCIENTIFIQUE

  1. (éd. avec Nathalie Koble), « Make it new ! » Traduire la poésie (histoire, théorie, pratique), septembre 2021. https://www.translitterae.psl.eu/make-it-new/

 

ARTICLES DE REVUE

37. « Garcilaso de la Vega et l’“invention” de l’ekphrasis par Leo Spitzer (1952-1955) », e-Spania, 37, 2020.

36. « Garcilaso de la Vega y la cuestión epitalámica : reflexiones sobre la Égloga II, vv. 1401-1418 », Bulletin hispanique, 122-2, 2020, p. 423-462.

35. « Quasi novelli figliuoli di Leda...” : Sebastian et Leonhardt Kurtz, agents financiers et mécènes littéraires dans l’Italie du XVIe siècle », dans Eugenia Fosalba et Gáldrick de la Torre Ávalos (éd.), « Di qui Spagna et Italia han mostro / chiaro l’onor ». Estudios dedicados a Tobia R. Toscano sobre Nápoles en tiempos de Garcilaso, Barcelone, Studia Aurea Monográfica, 2020, p. 341-386.

34. « Traduire le monument d’un historien de l’art refoulé. Le Velazquez (1888) de Carl Justi et les réticences de l’histoire de l’art », Revue germanique internationale, 32, 2020, p. 13-32.

33. (avec Gustavo Guerrero et Bénédicte Vauthier), « Entretien avec Aline Schulman (MEDET LAT France 1945-2000) », Versants. Revista Suiza de Literaturas románicas, 3(67), 2020. 

32. (avec Béatrice Joyeux-Prunel), « Parler des Suds : le défi de Caliban  », The Challenge of Caliban, éd. Roland Béhar et Béatrice Joyeux-Prunel, Artl@s Bulletin, vol. 8, 2, 2019.

31. « La poesía mitológica de Garcilaso de la Vega y la mayólica istoriata : un intento de perspectivas paralelas », Versants, 65:3, 2018, p. 125-136.

30. « “Horrísimo” : andanzas y fortuna de un neologismo, de Camões a Vallejo  », SigMa. Rivista di letterature comparate, teatro e arti dello spettacolo, 2, 2018, p. 261-285.

29. « Sobre un elogio imperial tardío : José de Cobaleda y Aguilar y el Panegírico a Carlos V », Criticón, 132, 2018, p. 155-173.

28. « Encombrement : un mot qui n’existe pas, en espagnol », L’Archicube, 25, 2018, p. 108-115.

27. « Goya : le corps profané, ou la rupture du modèle classique », Atlante. Revue d’études romanes, 6, 2017, p. 119-143.

26. « “Il ridervi de la goffezza del dire” : Niccolò Franco et la satire napolitaine du pétrarquisme », Renaissance & Reformation, 40-1, 2017, p. 187-210.

25. « Les premières traductions de Thérèse d’Avila dans la France du Grand Siècle », Revue SEPTET. Des mots aux actes, « Traduire le sacré », 2017, p. 183-200.

24. « Galatea, o la idea de la belleza garcilasiana », Bulletin hispanique, 119-2, 2017, p. 591-620.

23. « The Poetry of Garcilaso : Bucolic Tradition and the Invention of a Visual Signature », Bulletin of Spanish Studies, 93, 2016, p. 51-63.

22. « L’humeur du poète au XVIe siècle, du propre au figuré », Compar(a)ison, 1-2, 2011 (2016), p. 81-100.

21. « Qu’est-ce qu’un terme ‘significatif’ ? L’épithète poétique selon Scaliger, entre Espagne et Allemagne », Seizième Siècle, 12, 2016, p. 339-353.

20. « La eternizada fuga de la ninfa : De Garcilaso a Warburg », Calíope : Journal of the Society for Renaissance and Baroque Hispanic Poetry, 20:2, 2015, 19-38.

19. « Las traducciones francesas de los "Triumphi" de Petrarca (ca. 1500). Apuntes para una comparación con su recepción en la España del s. XVI », Quaderns d’Italià, 20, 2015, p. 111-133.

18. « La “correction amiable”. Formes de la controverse poétique dans les débuts de la théorie poétique vernaculaire au XVIe siècle », Atlante. Revue d’Études romanes, 2, 2015, p. 37-70.

17. « La cacocelía como argumento en la polémica contra la oscuridad gongorina », Boletín Hispánico Helvético, 25, 2015, p. 151-166.

16. « Musæum ante omnes…” : la fortune critique de Musée dans la théorie poétique espagnole du Siglo de Oro », e-Spania. Revue interdisciplinaire d’études hispaniques médiévales et modernes, 21, 2015.

15. « “Tan lejos de mi tierra...” : Nota sobre un modelo homérico de Garcilaso », Creneida, 2, 2014.

14. « Homeromastix, Vergiliomastix... ¿Gongoramastix ? », e-Spania. Revue interdisciplinaire d’études hispaniques médiévales et modernes, 18, 2014.

13. « Le fleuve en deuil : fortune d’un motif de l’élégie funéraire espagnole de la Renaissance », e-Spania. Revue interdisciplinaire d’études hispaniques médiévales et modernes, 17, 2014.

12. « “Empezó a recebir aquella vista de aquel sol que aserenaba el mundo...” : el Leandro de Boscán y la filografía del Renacimiento », Studia Aurea, 7, 2013, p. 267-302.

11. « Tu mihi” : variaciones bucólicas sobre un ritual de dedicatoria, de Virgilio a Góngora », Nueva revista de filología hispánica, 61-1, 2013, p. 65-98.

10. « In medio mihi Cæsar erit” : Charles-Quint et la poésie impériale », e-Spania. Revue interdisciplinaire d’études hispaniques médiévales et modernes, 6, 2012.

9. (avec Mercedes Blanco), « Les Poètes de l’Empereur. La cour de Charles-Quint dans le renouveau littéraire du XVIsiècle (1516-1556) », e-Spania. Revue interdisciplinaire d’études hispaniques médiévales et modernes, 6, 2012.

8. « “Siglo de Oro” : ambiguïtés d’un “sæculum aureum” hispanique », Cahiers du GEMCA, 1, 2012, p. 95-123.

7. « Garcilaso de la Vega o la sugestión de la imagen », Criticón, 114, 2012, p. 9-31.

6. « Peregrinaciones hispanas del Persée François : usos panegíricos de un mito, entre Francia y España, en torno a las dobles bodas de 1612-1615 », Mélanges de la Casa de Velázquez. Nouvelle série, 42, 2012, p. 205-225.

5. « Lettura di “Ya siento el dulce espíritu de l’aura...” di Fernando de Herrera », Italique. Poésie italienne de la Renaissance, XIV, 2011, p. 101-115.

4. « Garcilaso de la Vega (ca. 1499-1536) et la rhétorique de l’image » (Résumé de la thèse), Mélanges de la Casa de Velázquez. Nouvelle série, 41 (1), 2011, p. 305-308.

3. « Fray Luis de León y san Agustín : la Oratio in laudem divi Augustini », Criticón, 111-112, 2011, p. 43-71.

2. « Virgilio, san Agustín y el problema del poema heroico cristiano (1520-1530) », Criticón, 107, 2009, p. 57-92.

1. « La traza de Giorgione y la última treta de Gracián », Conceptos. Revista de investigación graciana, 3, 2006, p. 51-67.

 

CONTRIBUTIONS À DES OUVRAGES COLLECTIFS

58. « The Classicisms of the Golden Age », dans Rodrigo Cacho Casal et Caroline Egan (éd.), Routledge Companion to Early Modern Spanish Literature and Culture, New York, Routledge, 2021 (sous presse). 

57. « ¿Quiere luz el poeta ? Sobre formas y funciones del comentario en la polémica gongorina », dans Mercedes Blanco et Aude Plagnard (éd.), El universo de una polémica. Góngora y la cultura española del siglo XVII, Madrid, Iberoaericana, 2021 (sous presse).

56. « “Nuda agitans choros...”. Valeurs du nu féminin dans la poésie de Garcilaso de la Vega », dans Émilie Séris (éd.), Le nu dans la littérature de la Renaissance, Tours, PUFR, 2021 (sous presse).

55. « Verdevoyanas versiones. Los inicios de Paul Verdevoye como traductor, entre Federico García Lorca y Jorge Luis Borges », dans Gersende Camenen et Gustavo Guerrero (éd.), La literatura latinoamericana en versión francesa, Berlin-Boston, Walter de Gruyter, 2021 (sous presse).

54. « “Itinéraires” : le Dante de Victoria Ocampo dans la Babel des années 1920 », dans Victoria Ocampo, De Francesca à Béatrice. À travers la Divine Comédie, éd. R. Béhar, Paris, Éditions Rue d’Ulm, 2021, p. 91-216.

53. « ¿“Gongoresk” ? Borges, su primera recepción alemana y la tentación de su lectura manierista », dans Gustavo Guerrero, Benjamin Loy et Gesine Müller (éd.), World Editors, Dynamics of Global Publishing and the Latin American Case between the Archive and the Digital Age, Berlin-Boston, Walter de Gruyter, 2021, p. 155-177.

52. « La Traduction de l’épithète homérique dans l’Espagne du xve siècle », dans Anne-Pascale Pouey-Mounou et Silvia D’Amico (éd.), Le Poète aux mille tours. La traduction des épithètes homériques à la Renaissance, Genève, Droz, 2020, p. 267-289.

51. « “En désir suspenduz”. Maurice Scève à l’école de la prose sentimentale espagnole dans La Deplourable Fin de Flamete (1535) », dans Vân Dung Le Flanchec, Michèle Clément, Anne-Pascale Pouey-Mounou (éd.), Maurice Scève. Le poète en quête d’un langage, Paris, Classiques Garnier, 2020, p. 179-188.

50. « “Die Inscriptiones sacrosanctae vetustatis (1534). Iberische Epigraphik aus kaiserlicher Perspektive », dans Johannes Helmrath, María Ocón Fernández et Stefan Schlelein (éd.), Figuren des Transformativen : Rezeption, Transfer, Austausch in den spanisch-deutschen kulturellen Beziehungen vom Mittelalter bis in die Gegenwart, Berlin-Boston, Walter de Gruyter, 2020, p. 57-74.

49. « De la gravure au poème. La ville et son portrait à la Renaissance : l’exemple de Tolède », dans Louise Bénat-Tachot, Mercedes Blanco, Araceli Guillaume-Alonso et Hélène Thieulin-Pardo (dir.), L’invention de la ville dans le monde hispanique (IXe-XVIIIe siècle), Paris, Éditions hispaniques, 2019, p. 53-86.

48. « Boscán, Garcilaso y la biblioteca ideal de Aldo Manuzio », dans Benito Rial Costas (éd.), Aldo Manuzio en la España del Renacimiento, Madrid, CSIC, 2019, p. 41-68.

47. « “Haec Domus Omnium Triumphorum” : Petrarch and the Humanist Transformation of the Ancient Triumph », dans Patrick Baker, Johannes Helmrath et Craig Kallendorf (éd.), Renaissance Humanism and the Transformation of Classical Antiquity, Berlin-Boston, Walter de Gruyter, 2019, p. 115-132.

46. « L’Invention de l’“hispano-latin” : un cas d’hybridation linguistique », dans Anne-Pascale Pouey-Mounou et Paul J. Smith (éd.), Langues hybrides. Expérimentations linguistiques et littéraires (xve-début xviie siècle), Hybridsprachen. Linguistische und literarische Untersuchungen (15.–Anfang 17. Jh.), Genève, Droz, 2019, p. 135-152.

45. « “Zutiefst unzeitgemäß” : Hans Magnus Enzensberger, traducteur de la poésie de César Vallejo en langue allemande », dans Laurence Breysse-Chanet, Ina Salazar et R. Béhar (éd.), La Parole impossible. Regards croisés autour de la traduction de César Vallejo, Marina Tsvetaeva et Paul Celan, Paris, Hermann, 2019, p. 273-310.

44. « L’exil du poète Garcilaso de la Vega : entre nostalgie et gloire », dans Rafaèle Audoubert, Aurélie Griffin et Morgane Kappès-Le Moing (éd.), La poésie d’exil en Europe aux XVIe et XVIIe siècles/La poesía del exilio en Europa en los siglos XVI y XVII, New York, Instituto de Estudios Auriseculares, 2018, p. 13-24.

43. « Le Quinte-Curce espagnol de Matheo Ibáñez de Segovia (1699) et sa réception au XVIIIe siècle : un manifeste stylistique ? », dans Catherine Gaullier-Bougassas (éd.), Postérités européennes de Quinte-Curce, de l’humanisme aux Lumières (XIVe-XVIIIe siècle), Turnhout, Brepols, 2018, p. 405-424.

42. (avec Mercedes Blanco et Jochen Hafner), « Einleitung / Introduction », dans R. Béhar, Mercedes Blanco et Jochen Hafner (éd.), Villes à la croisée des langues (XVIe-XVIIe siècles) : Anvers, Hambourg, Milan, Naples et Palerme – Städte im Schnittpunkt der Sprachen (16.-17. Jh.) : Antwerpen, Hamburg, Mailand, Neapel und Palermo, Genève, Droz, 2018, p. 13-103.

41. « L’étude et l’enseignement des langues à Naples du XVe au XVIIe siècle », dans R. Béhar, Mercedes Blanco et Jochen Hafner (éd.), Villes à la croisée des langues (XVIe-XVIIe siècles) : Anvers, Hambourg, Milan, Naples et Palerme – Städte im Schnittpunkt der Sprachen (16.-17. Jh.) : Antwerpen, Hamburg, Mailand, Neapel und Palermo, Genève, Droz, 2018, p. 211-229.

40. « La questione della lingua dans les cercles académiques napolitains du XVIe siècle », dans R. Béhar, Mercedes Blanco et Jochen Hafner (éd.), Villes à la croisée des langues (XVIe-XVIIe siècles) : Anvers, Hambourg, Milan, Naples et Palerme – Städte im Schnittpunkt der Sprachen (16.-17. Jh.) : Antwerpen, Hamburg, Mailand, Neapel und Palermo, Genève, Droz, 2018, p. 293-325.

39. « Les fêtes à Naples : jeu des langues et art de régner (1535-1612) », dans R. Béhar, Mercedes Blanco et Jochen Hafner (éd.), Villes à la croisée des langues (XVIe-XVIIe siècles) : Anvers, Hambourg, Milan, Naples et Palerme – Städte im Schnittpunkt der Sprachen (16.-17. Jh.) : Antwerpen, Hamburg, Mailand, Neapel und Palermo, Genève, Droz, 2018, p. 547-568.

38. (avec Mercedes Blanco), « Rubens : art des langues et diplomatie de la correspondance », dans R. Béhar, Mercedes Blanco et Jochen Hafner (éd.), Villes à la croisée des langues (XVIe-XVIIe siècles) : Anvers, Hambourg, Milan, Naples et Palerme – Städte im Schnittpunkt der Sprachen (16.-17. Jh.) : Antwerpen, Hamburg, Mailand, Neapel und Palermo, Genève, Droz, 2018, p. 631-647.

37. « De Parthénope à Polichinelle : la création littéraire à Naples », dans R. Béhar, Mercedes Blanco et Jochen Hafner (éd.), Villes à la croisée des langues (XVIe-XVIIe siècles) : Anvers, Hambourg, Milan, Naples et Palerme – Städte im Schnittpunkt der Sprachen (16.-17. Jh.) : Antwerpen, Hamburg, Mailand, Neapel und Palermo, Genève Droz, 2018, p. 853-887.

36. « Vida y/u obra del poeta petrarquista », dans Valentín Núñez Rivera et Raúl Díaz Rosales (éd.), Vidas en papel. Escrituras autobiográficas en la Edad Moderna, Huelva, Anejo de Etiópicas. Revista de letras renacentistas, Universidad de Huelva, 2018, p. 13-27.

35. « Littérature et contresens. Aristide Rumeau ou le souci de l’exactitude », dans Mercedes Blanco et Maria Zerari (éd.), Variations sur le Siècle d’or : Bataillon, Cassou, Rumeau, Aubrun, Molho, Paris, Editions hispaniques, 2018, p. 121-146.

34. « Garcilaso de la Vega y la canción napolitana », dans Eugenia Fosalba et Galdrick de la Torre (éd.),Contexto latino y vulgar de Garcilaso en Nápoles. Redes de relaciones de humanistas y poetas (manuscritos, cartas, academias), Berne, Peter Lang, 2018, p. 117-142.

33. « Le blason espagnol : une forme poétique impossible ? », dans Julien Goeury et Thomas Hunkeler (éd.), Anatomie d’une anatomie. Nouvelles recherches sur les blasons anatomiques du corps féminin, Genève, Droz, 2018, p. 453-475.

32. « L’onomastique bucolique dans la poésie de Garcilaso de la Vega. Le modèle de Virgile et des poètes de l’Académie pontanienne », dans Marc Deramaix et Giuseppe Germano (éd.), L’exemplum virgilien et l’Académie napolitaine à la Renaissance, Paris, Classiques Garnier, 2018, p. 369-397.

31. « “De otro Mundo es la voz, que en mí te aclama” : el panegírico a Luis XIV de Lorenzo de las Llamosas y la renuncia al encomio mitológico », dans Jesús Ponce Cárdenas (éd.), Las Artes del Elogio : Estudios sobre el Panegírico, Valladolid, Fastiginia, 2017, p. 451-484.

30. « La gloria de don Fernando : el valor épico de la representación escultórica en la Égloga II de Garcilaso de la Vega », dans Marcial Rubio Árquez et Adrián J. Sáez (éds.), La estirpe de Pigmalión : poesía y escultura en el Siglo de Oro, Madrid, Sial Ediciones, 2017, p. 63-99.

29. « The Epigram and Definitions of the Sonnet in Sixteenth-Century Spain, from Herrera to Garcilaso : Notes on an Historiographical Problem », dans Barry Taylor et Alejandro Coroleu (éd.), Brief Forms in Medieval and Renaissance Hispanic Literature, Cambridge, Cambridge Scholars Publishing, 2017, p. 114-131.

28. « Plus est quam quod videtur imago : pensar la imagen desde la literatura en el siglo XVI », dans Juan Varo (éd.), Conceptos e ideas en la prosa española del siglo XVI, Madrid, Biblioteca Nueva, 2016, p. 45-86.

27. « “Faire d’un court manteau à l’espagnole une robe à la française…”. Les traductions de la Diane de Montemayor et le langage doctrinal des Dialogues d’amour de Léon l’Hébreu », dans Elisa Gregori (éd.), « Fedeli, diligenti, chiari e dotti » Traduttori e traduzione nel Rinascimento - Atti del Convegno internazionale di studi Padova, 13-16 ottobre 2015, Padoue, CLEUP, 2016, p. 485-502.

26. « “Cum peteret dulces audax Leandros amores…”. Lectures européennes ­d’une épigramme de Martial, entre 1530 et 1550 », dans Isabelle Garnier, Vân Dung Le Flanchec, Véronique Montagne, Anne Réach-Ngô, Marie-Claire Thomine, Trung Tran et Nora Viet (éd.), Paroles dégelées - Propos de l’Atelier XVIe siècle, Paris, Classiques Garnier, 2016, p. 29-50.

25. « La fureur française défaite : François Ier dans la poésie de circonstance espagnole au lendemain de Pavie (1525) », dans Bruno Petey-Girard, Gilles Polizzi et Trung Tran (éd.), François Ier imagé, Genève, Droz, 2016, 337-358.

24. « Multilinguisme à la cour du vice-roi de Naples don Pedro de Toledo (1532-1553) », dans Jean Balsamo et Anna Kathrin Bleuler (éd.), Les Cours comme lieux de rencontre et d’élaboration des langues vernaculaires à la Renaissance (1480-1620), Genève, Droz, 2016, p. 91-134.

23. « “Être Kafka” : Borges et le rêve d’un autre lui-même », dans R. Béhar et Annick Louis (éd.), Lire Borges aujourd’hui. Autour de Ficciones et El Hacedor, Paris, Éditions rue d’Ulm, 2016, p. 119-152. 

22. « Dante Alighieri », dans Bruno Méniel (dir.), Écrivains juristes et juristes écrivains du Moyen Âge au siècle des Lumières, Paris, Classiques Garnier, 2016, p. 346-355.

21. « François Pétrarque », dans Bruno Méniel (dir.), Écrivains juristes et juristes écrivains du Moyen Âge au siècle des Lumières, Paris, Classiques Garnier, 2016, p. 1005-1013.

20. « À l’auberge de Phébus : Giulio Cesare Cortese et le rire des Muses napolitaines », dans Perrine Galand et Anne-Pascale Pouey-Mounou (éd.), La Muse s’amuse. Figures insolites de la Muse à la Renaissance, Genève, Droz, 2016, p. 335-361.

19. « “Or libro italiano, ora spagnuolo...” : algunas notas sobre el análisis de la biblioteca de don Pedro », dansEncarnación Sánchez García (éd.), Rinascimento meridionale. Napoli e il viceré Pedro de Toledo (1532-1553), Naples, Tullio Pironti, 2016, p. 357-367.

18. « Naples, métropole italienne et capitale espagnole : “langue mixte”, toscan, castillan (1502-1600) », dansImprimeurs et libraires de la Renaissance. Le travail de la langue / Sprachpolitik der Drucker, Verleger und Buchhändler der Renaissance, coord. / hsg. Elsa Kammerer et Jan-Dirk Müller, Genève / Genf, Droz, 2015, p. 222-236.

17. « Entre deux langues vernaculaires : l’officine d’Amorós à Barcelone (1507-1548) », dans Imprimeurs et libraires de la Renaissance. Le travail de la langue / Sprachpolitik der Drucker, Verleger und Buchhändler der Renaissance, coord. / hsg. Elsa Kammerer et Jan-Dirk Müller, Genève / Genf, Droz, 2015, p. 429-442.

16. « De la propriété des termes à la pureté du style. L’épithète poétique dans l’Espagne du XVIe siècle », dans Sophie Hache et Anne-Pascale Pouey-Mounou (éd.), L’Épithète, la rime et la raison. La lexicographie poétique en Europe, XVIe-XVIIe siècles, Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 199-216.

15. (avec Véronique Duché) « Poésie espagnole », dans Véronique Duché (éd.), Histoire des traductions en langue française. XVe et XVIe siècles, Paris, Verdier, 2015, p. 1136-1164.

14. « “Fuit obsceni plena tabella ioci” : Antonio Beccadelli et le scandale de l’imitation des Anciens », dansNelly Labère (éd.), Obscène Moyen Âge ?, Paris, Honoré Champion, 2015, p. 273-314.

13. « Magia y retórica en el arte de narrar del Siglo de Oro », dans Andrés Soria Olmedo et Juan Varo Zafra (éd.), Estudios de historia conceptual. Siglo XVI, Grenade, Universidad de Granada, 2015, p. 15-40.

12. « El fantasma del autor y el intérprete : esbozo de un motivo literario », dans Maud Le Guellec (éd.), El autor oculto en la literatura española. Siglos XIV a XVIII, Madrid, Casa de Velázquez, 2014, p. 147-166.

11. « Le De adventu Caroli V. Imperatoris in Italiam (ca. 1536) de Minturno : la célébration héroïque et mythique de Charles-Quint », dans Michel Jean-Louis Perrin et Nathalie Catellani-Dufrêne (éd.), La lyre et la pourpre. Poésie latine et politique de l’Antiquité tardive à la Renaissance, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012, p. 117-132.

10. « Garcilaso de la Vega et la hiérarchie des genres poétiques. Remarques sur l’Églogue II et l’imitation de l’Arioste », dans Paloma Bravo et Giuseppe Sangirardi (éd.), La Renaissance des genres, Pratiques et théories entre Italie et Espagne (XVe-XVIIe siècles), Dijon, Éditions Universitaires de Dijon, 2012, p. 111-122.

9. « “Los sagrados despojos de la veneranda antigüedad” : estilo poético y debate literario en torno a Fernando de Herrera », dans Josep Solervicens et Antoni-Lluis Moll (éd.), La poètica renaixentista a Europa. Una recreació del llegat clàssic, Barcelone, Punctum & Mimesi, 2011, p. 165-201.

8. « Lectura(s) de Garcilaso en el s. XVI : el caso del soneto V », dans Antonio Azaustre Galiana et Santiago Fernández Mosquera (éd.), Compostella aurea. Actas del VIII Congreso de la Asociación Internacional Siglo de Oro (AISO), Santiago de Compostela, 7-11 de julio de 2008, Santiago de Compostela, Universidade de Santiago de Compostela, 2011, p. 157-165.

7. « Lecturas y traducciones de Ficino en Castilla bajo Isabel la Católica », dans F. Bautista Pérez et J. Gamba Corradine (éd.), Estudios sobre la Edad Media, el Renacimiento y la temprana modernidad, San Millán de la Cogolla, la SEMYR, CiLengua-SEMYR, 2010, p. 467-476.

6. « Petrarca y la restauración de la humanitas antigua : el fragmento y el sueño de la integridad perdida », dans Pedro Aullón de Haro (éd.), Teoría del Humanismo, Madrid, Verbum, 2010, vol. IV, p. 409-475.

5. « La Fábula de Perseo de Lope de Vega entre tradiciones palaciegas y reescrituras literarias », dans Xavier Tubau (éd.), « Aún no dejó la pluma ». Estudios sobre el teatro de Lope de Vega, Bellaterra (Barcelone), PROLOPE-Universitat Autónoma de Barcelona, 2009, p. 165-242.

4. « Visualidad y Barroco : Góngora », dans J. Lara Garrido et al. (éd.), Actas del Congreso Internacional « Andalucía barroca », Séville, Junta de Andalucía, 2009, vol. III (Literatura, música y fiesta), p. 17-30.

3. « Jacques Bouveresse und Robert Musil. Gegenwärtigkeit eines Denkens”, dans M.-L. Roth et P. Béhar (éd.), Musil an der Schwelle zum 21. Jahrhundert : Internationales Kolloquim – Saarbrücken 2001, Berne, Peter Lang, 2005, p. 175-186.

2. « Baltasar Graciáns El Criticón : Hofkritik und Schriftstellerruhm in Aragón », dans P. Béhar et H. Schneider (éd.), Der Fürst und sein Volk, Herrscherlob und Herrscherkritik in den habsburgischen Ländern der frühen Neuzeit, St. Ingbert, Röhrig, 2004, p. 401-462.

1. « Grabbes “tiefere Bedeutung” aus der Sicht König Ubus. Alfred Jarrys Übersetzung von Grabbes Lustspiel : Ein Beitrag zu dessen Wirkungsgeschichte », Grabbe-Jahrbuch, 19-20, 2000, p. 96-115.